23 mars 2012

Galerie Espéranto vit l'évolution de Kao Historica en direct

K-Lou profite de cette douceur printanière pour s'installer dans sa galerie et poursuivre sa création du moment.

 


Selon moi, il faudrait faire appel à un photographe pour rendre compte de la réalité de son travail. Entre ce que je vois évoluer sur cette toile et cette photo, c'est un monde, un monde rempli de contrastes, de couleurs, de reliefs, de mouvements…

Je vous inviterai à venir  juger par vous-même.








ESPÉRANTO: Kaos Historika (suite 3):   "Pendant ce temps, en Afghanistan" et "Train d'enfer à Fukushima" Tout s'amalgame dans un chaos subit ou organisé où surnage la dig...

2 commentaires:

  1. Le week end a été prolifique, bientôt les photos sur le blog Espéranto. Et un grand merci à Éric Jeunehomme, peintre émérite, "en tentative de fraternité" qui m'a apporté plus qu'il n'imagine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une rencontre, une main tendue, un mot. Boris Cyrulnik en parle beaucoup dans un de ses livres sur la résilience. Un "rien" offert gratuitement peut provoquer un changement radical.

      Bonne et belle envolée à toi qu'elle t'apporte ce que tu mérites !!

      Supprimer

Je vous remercie de participer à la vie du blog de notre Galerie de Espéranto.

Attention !
n'oubliez pas de recopier les lettres tordues du Captcha qui vous sont demandées lorsque vous cliquez sur "publié" sous votre message.
(on ne les voit pas bien !)